dimanche 1 mars 2009

Salon open source 2009 à Paris : le renforcement de la consolidation du secteur ?

La version 2009 du salon de l'open source de Paris, se prépare, www.solutionslinux.fr, et va élire domicile à la Porte de Versailles, du 31 mars au 2 avril 2009.

Le salon fête déjà ses 10 ans !

J'espère que cette édition nous fera oublier le constat général laissé par l'édition 2008 du salon (qui s'est tenu du 29 au 31 janvier au CNIT ) : c'était un peu plus petit que les éditions précédentes.

Ce rétrécissement apparent, ne pouvait qu'être amplifié par la taille du stand de Redhat et de la grande place prise par les stands des associations.

A l'époque, chacun avançait ses explications, et son argumentaire.

Les "libro septiques" perçoivent, là, les symptômes évidents du « début du déclin » du "phénomène" et l'expliquent par l'adaptation par certains grands éditeurs des prix des licences et des manœuvres de dynamitages opérés par d'autres (achat d'éditeurs, cooptation de membres clés de certaines communautés open source, enregistrements de brevets, …) et par l'émergence, tant attendu, du SaaS (Software as a Service).

Les "libro optimistes" avancent l'argument du prix de l'organisation (le CNIT a fait peau neuve depuis quelques semaines) et certains parlent de la montée en puissance des salons régionaux (Le premier Salon Professionnel des Logiciels Libres et Open Source du jeudi 04 octobre 2007 à Marseille).

En visitant les stands, le constat est éloquent, le secteur open source, en France, rentre dans une phase de consolidation.

  • Premier signal,
    • l'émergence de "groupe globaliste open source". Il suffit de discuter avec le directeur commerciale de Alter Way pour s'y rendre à l'évidence : L'entreprise a réalisé l'acquisition de plusieurs SS2L (Société de Service en logiciel Libre) spécialisées pour présenter une offre globale couvrant les principaux besoins du système d'information : gestion de contenu, gestion des données, infrastructure système, hébergement,
  • Second signal
    • le nombre croissant de solutions matures de supervision de réseau, de téléphonie IP, d'infrastructure d'hébergement à valeur ajoutée, des moteurs de workflow / BPM, les solutions de gestion de contenu, et les plateformes SOA et même de MDM.

Mais, le plus remarquable reste l'implication de l'Europe, certes il n'y avait pas de stand "Europe", mais en visitant le stand OW2 on y décèle l'empreinte de la méthode "communauté européenne" (ou plutôt les fonds de la communauté).

OW2 est un consortium indépendant, issue de la fusion en janvier 2008 des communautés ObjectWeb et orientWeb (Europe et chine unis face au géant américain) , dédié au développement de logiciels middlewares et SOA (Service Oriented Architecture ) essentiellement en technologies J2EE: on y trouve des serveur d'application J2EE (JonAS), des ESB (PEtALS, un ESB basé sur le standard JBI), des IDE (Lamboz basé sur Eclipse), d'un moteur de workflow / BPEL : Orchestra …), un Portail J2EE (Exo Plateforme), le fameux XWiki, la solution Business Intelligence (SpagoBI)…

La majorité des projets présentés, par les SS2L issue de OW2 ont été financés par un ou plusieurs fonds de recherche de l'Europe.

Il ne faut pas s'y tromper, "Bruxelles" ne jette pas l'argent par les fenêtres, si la communauté finance des projets de ce type et avec ce modèle économique de l'open source(les solutions OW2sont souvent disponibles sous la licence LGPL), c'est qu'il y une bonne raison.

En effet, l'Europe a décrété que l'open source est une source de compétitivité du secteur TIC au sein de la communauté face aux géants Américains.

Quand on voit que Microsoft emboite le pas avec son fameux www.codeplex.com, on ne peut que constater :

La "marche de l'open source" continue et le secteur se consolide, à suivre …

1 commentaires :

Mathieu a dit…

Je constate avec plaisir, avec ce message, l'arrivée d'un nouveau blog SOA français ! (et en français de surcroit :) )

Faisant partie de l'équipe de l'ESB PEtALS, j'ajouterais quelques infos à propos du consortium OW2.

Le consortium est financé par ses membres, à différents niveaux, mais n'a pas de supports de fonds européens.

En tout cas pas directement.
Indirectement, certains membres travaillent dans des programme de recherche européens. Dans notre cas, nous sommes pas mal impliqués dans ce genre de projets de recherche. Cela tient plus de l'activité R&D des participants que du consortium, cependant.

A bientôt, et bon courage pour ce nouveau blog !

Mathieu

Enregistrer un commentaire

Architecte SOA & Professionnel Open Source Headline Animator

 
Khaled BEN DRISS
Cloud Computing, SOA et Web 2.0 : Des sujets techniques sur SOA et l'Open Source : de Java & .Net, PHP5, Symfony, à SaaS / PaaS en passant par Azure, google appengine, le BPM, la Modélisation et d'autres sujets du coté du serveur et cloud computing.